Promo !
Brand:Liza Rine

Ellà a la prestance des danseurs de tango passionnés et la gouaille des titis parisiens, c’est dire s’il est difficile de lui résister. Dans cette tranche de vie, elle escamote sa vie passée dans un tourbillon de pas glissés sur les parquets lisses des salles de bal. Farouche et téméraire, elle valse avec sa recherche d’identité, sa solitude, son désir amoureux et les personnages passionnés qu’elle rencontre. Son colossale culot a fait d’elle la narratrice insubordonnée de sa propre histoire et de l’ensemble des récits des Chroniques adelphiques. Avoir jeté sa véritable autrice dans l’ombre en compagnie de sous fifres, lui permet de s’octroyer le droit de s’adresser avec une impertinence mal dégrossie à toutes et à tous sans aucun respect pour les conventions littéraires, c’est dire si elle fait peur.
A vous qui choisissez de la lire, bonne chance !

Sortie officielle le mercredi 23 novembre 2022.

Profitez en attendant d’un tarif préférentiel en commandant votre ouvrage sans tarder.

88 pages.

Copyright © 2022 Les Éditionsde la Trémie

Copyright image couverture © Liza Rine

ISBN : 978-2-493402-20-2

ISBN Numérique : 978-2-493402-21-9

, , ,

Chroniques adelphiques – Ellà

(1 avis client)

10,40

Ellà a la prestance des danseurs de tango passionnés et la gouaille des titis parisiens, c’est dire s’il est difficile de lui résister. Dans cette tranche de vie, elle escamote sa vie passée dans un tourbillon de pas glissés sur les parquets lisses des salles de bal.

Brand

Liza Rine

Liza Rine est autrice et dessinatrice. Enfant, elle perdit l’audition qu’elle recouvra progressivement. Elle invita donc très tôt les livres à habiter le silence et à accompagner l’exploration de la solitude. Liza écrit depuis toujours sur la singularité. Elle met en scène des personnages vulnérables, atypiques et résilients qui font des choix de vie audacieux pour se trouver, exister et faire pétiller leur vie. Avec Ellà, Liza publie le premier opus des Chroniques Adelphiques, qui ambitionne d'explorer une tranche de vie des personnages croisés dans ce premier récit. Le style de Liza est dynamique, imagé et concis, ponctué de dialogues qui parfois apostrophent les lectrices et les lecteurs. Les péripéties du récit sont à la fois solides et délibérément lapidaires pour servir de tremplin à l’interprétation et à l’extrapolation. Partagé entre les personnalités complémentaires de Liza, l'autrice et d'Ellà, le personnage principal ; le travail de narration construit un pont entre le réel et la fiction. En laissant Ellà l’interpeller et commenter le récit avec humour, Liza permet un dialogue qui invite la lectrice et le lecteur à intervenir aussi et à entrer dans la conversation et donc, dans le récit. Le choix artistique traduit la recherche de dialogisme qui habite le travail d’écriture de Liza qui permet au récit de s’épanouir comme hors contrôle et hors de l'espace fictif pour venir titiller l’inspiration. Liza Rine pratique l’écriture comme le dessin, elle fabrique des images qui racontent une histoire. Les illustrations élaborées pour Ellà sont autant d’invitations à imaginer et rejoindre les personnages pour les accompagner dans les péripéties du récit.

1 avis pour Chroniques adelphiques – Ellà

  1. Lila Deslys

    Si vous avez de l’humour, et surtout, si vous aimez que les personnages que vous rencontrez lors de vos lectures en soient pourvu, ce livre est clairement votre prochaine découverte littéraire !

    Ellà, personnage que nous rencontrons, fait indéniablement partie de ceux pour lesquels vous éprouverez énormément de difficultés à les oublier. Oh que oui, Ellà est un personnage, mais franchement, elle a tout pour faire partie du réel. Elle prend d’ailleurs carrément le dessus sur l’auteure elle-même qui est pourtant censée être sa créatrice, parfois de manière subtile, mais plus souvent à la je-fonce-dans-le-tas.

    Je ne peux vous cacher que ce ne fut pas gagné d’avance, au départ je me demandais qui était donc cette personne un peu loufoque sur les bords que je venais de rencontrer. Mais au fil des pages, Ellà a pourtant réussi à me convaincre, et il m’est maintenant impossible de ne pas être ravie de la voir faire partie de mon univers littéraire.

    Je ne vais pas vous expliquer qui est Ellà, croyez-moi, elle est beaucoup mieux placée que moi pour vous montrer qui elle est. Je suis d’ailleurs persuadée qu’elle n’apprécierait pas que vous en sachiez trop avant qu’elle ne décide du moment où vous aurez enfin accès aux informations nécessaires. Attention, c’est que madame peut se montrer farouche ! Elle qui parvient à prendre le dessus sur son auteure, j’aurais bien trop peur qu’elle réussisse à me faire dire ce qu’elle veut ici-même alors qu’elle se trouve dans mon domaine 😦

    Ce que je peux cependant vous révéler, c’est que son personnage évolue de manière fulgurante lorsque nous arrivons à une certaine partie de ses révélations. Elle sait ce qu’elle veut, ce qu’elle ne veut pas. Mais ce qu’elle veut, sera peut-être difficile à avoir, pourtant, son cheminement va la mener à avoir peut-être trouvé le chemin à parcourir pour réussir. Je dis bien peut-être ! Faudrait pas non plus que son audace à prendre le dessus lui permette de tout avoir sans fournir le moindre effort ! Non mais ho !

    Ellà, un personnage que je ne suis pas prête d’oublier, son humour va me manquer, mais surtout, son récit est une mise en avant de la recherche de notre nous intérieur, surtout le sien dans le cas qui nous occupe en ce moment-même, mais son histoire permet également de mettre en avant que le chemin pour comprendre ce que nous voulons, ce que nous désirons, et qui nous sommes, peut être compliqué et qu’il faut tout mettre en œuvre pour y parvenir.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *